Le gonflage

photo_gonflage

Des pneus bien gonflés pour rouler en sécurité
Le contrôle de la pression de vos pneumatiques doit être effectué chaque mois, et, avant chaque long trajet. Un pneu se dégonfle naturellement, la gomme n'est pas totalement imperméable à l'air, d'autres sources de fuites peuvent accélérer le phénomène : l'état de la valve, l'absence de bouchon de celle-ci, la vétusté des roues... La détection d'une différence importante de pression sur un même essieu est souvent due à une crevaison, il faut alors réparer avant détérioration du pneumatique.
 

Le sous-gonflage des pneumatiques est difficilement perceptible à l'œil nu.
Un pneu sous-gonflé entraine une mauvaise tenue de route, moins rigide il rend imprécise la conduite du véhicule.
Le sous-gonflage accélère l'usure.
D'autres systèmes de sécurité peuvent se trouver dégradés : système anti patinage et anti bloquant, système de régulation de la traction...
En cas de pluie, un pneu sous gonflé augmente le risque d'aquaplanage.
Une mauvaise pression des pneus augmente la distance de freinage et diminue la stabilité du véhicule.
L'exemple le plus spectaculaire des conséquences du sous-gonflage est celui de la dislocation (éclatement). En effet, si l'on roule trop longtemps avec un pneu sous-gonflé, il s'échauffe, se dégrade, se disloque brutalement.

 

En cas d'éclatement :

 

  1. Garder son calme
  2.  Tenir fermement le volant pour conserver sa trajectoire
  3.  Freiner par petites touches, progressivement.
 

EVITER TOUT FREINAGE ET/OU DEBRAYAGE BRUTAL - RISQUE DE TETE-A-QUEUE.

Quelle pression respecter ?
Les niveaux de pression à respecter sont indiqués, la plupart du temps sur le véhicule lui-même : portière, trappe à essence, boite à gant...
Vous pouvez également consulter le manuel d'entretien du véhicule.
Ou consultez votre agence PNEU A BAS PRIX, qui dispose d'un tableau de gonflage professionnel.
 
Vérifier la pression de vos pneus lorsqu'ils sont froids, c'est-à-dire après avoir roulé moins de 3 kilomètres à vitesse réduite, ou, si le véhicule est arrêté depuis plus de 2 heures.
Ne jamais dégonfler des pneus chauds, en effet la pression augmente naturellement en cours de roulage.
N'oubliez pas de vérifier la pression de la roue de secours.
 
Si vous tractez une caravane référez vous aux préconisations du constructeur, en l'absence de ces dernières majorez la pression des pneus arrière de 0.4 Bars.
Concernant la caravane, en cas d'absence de conseil constructeur, adoptez une pression de 3 Bars.